MENACES SUR LA SANTÉ

Les vérités scientifiques ignorées ou censurées par les medias et les réseaux sociaux

Au-delà des batailles idéologiques à coup de meta-analyses biaisées et de déclarations péremptoires sur les plateaux de télévision…

un groupe d’une vingtaine de médecins de terrain américains vient de publier dans « The American Journal of Medicine » des recommendations de traitements ambulatoires pragmatiques et rationnels, basés sur leurs observations, et sans a priori pour telle ou telle solution :

https://www.amjmed.com/article/S0002-9343(20)30673-2/fulltext

Ils expliquent notamment pourquoi il est souhaitable de soigner les patients en ambulatoire dès les premiers symptômes, au lieu de leur dire de rester chez eux sans traitement, en attendant que leur état empire.

Et pourquoi il est souhaitable de s’aérer ( ouvrir les fenêtres en grand, faire de longues promenades en plein air sans masque ) au lieu de rester confiné et masqué en permanence.

Enfin ils évoquent les différentes possibilités de traitement à ce stade précoce de l’infection, dont l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, à doses minimales et en surveillant une éventuelle arythmie cardiaque…

…Mais aussi le zinc, la doxycycline, le favipiravir, les immunomodulateurs en cas d’inflammation aïgue, et…l’aspirine en cas de microthrombose pulmonaire.

Comme on aimerait que les autorités de santé publique appuient leurs préconisations sur de telles considérations pragmatiques issues d’observations de terrain…