MENACES SUR LA SANTÉ

Les vérités scientifiques ignorées ou censurées par les medias et les réseaux sociaux

Moi qui croyais faire partie de l’élite sociale, cela me fait un drôle d’effet d’être ostracisé, soumis au mépris des bien pensants, culpabilisé et mis en résidence surveillée, parce que je ne suis pas encore vacciné.

Je ne pensais pas que je pourrais expérimenter cela dans ma vie, cette mise à l’écart sociale, comme c’est pourtant déjà arrivé à beaucoup d’autres avant moi, immigrants, minorités, dissidents, bouc émissaires en tous genres…

Vais-je devoir, comme Chostakovitch, dormir tout habillé avec une valise prête sous mon lit, au cas où je devrais partir précipitamment pour échapper à la police ?

Vais-je devoir me procurer un faux pass vaccinal ? m’expatrier ? raser les murs dans les rues de peur de me faire tabasser ? me méfier de mes voisins qui vont peut-être me dénoncer ?

Nos vieux démons semblent de retour…

Mais c’est pour la bonne cause, n’est-ce pas ? Ce n’est pas pour une idéologie nauséabonde ou pour de vulgaires intérêts matériels. Non, non, c’est pour le redémarrage de l’économie, et la fierté de faire (presque) aussi bien que nos voisins européens

Mais alors que nous nous excitons sur la vaccination obligatoire et le pass vaccinal, n’oublions pas que seulement 13% de la population mondiale a été vaccinée à ce jour, et que ce n’est pas près de beaucoup évoluer.

Ils ne sont pas fous, eux. Ils n’ont pas envie de tomber malades ou d’être transformés en ogm…