MENACES SUR LA SANTÉ

Les vérités scientifiques ignorées ou censurées par les medias et les réseaux sociaux

La “mite dans la caverne” est un blog philosophico politique ( site internet ici ) qui fait référence au Mythe de la Caverne chez Platon.

Il a tout récemment mis en ligne cette amusante “chanson du vaccin”, qui choquera sans doute les bien pensants sentencieux férus de haute philosophie…

Mais n’oublions pas que ce mythe est né comme par hasard dans une démocratie athénienne déliquescente où régnaient les tyrans oligarques et les sophistes aux raisonnements spécieux…

D’ailleurs voici comme Wikipedia décrit ce mythe :

Dans une « demeure souterraine », en forme de caverne, des hommes sont enchaînés. Ils n’ont jamais vu directement la source de la lumière du jour, c’est-à-dire le soleil, dont ils ne connaissent que le faible rayonnement qui parvient à pénétrer jusqu’à eux. Des choses et d’eux-mêmes, ils ne connaissent que les ombres projetées sur les murs de leur caverne par un feu allumé derrière eux. Des sons, ils ne connaissent que les échos. Pourtant, « ils nous ressemblent », observe Glaucon, l’interlocuteur de Socrate.

Que l’un d’entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné de force vers la sortie, il sera d’abord cruellement ébloui par une lumière qu’il n’a pas l’habitude de supporter. Il souffrira de tous les changements. Il résistera et ne parviendra pas à percevoir ce que l’on veut lui montrer. Alors, « ne voudra-t-il pas revenir à sa situation antérieure » ? S’il persiste, il s’accoutumera. Il pourra voir « le monde supérieur », ce que Platon désigne comme « les merveilles du monde intelligible ». Prenant conscience de sa condition antérieure, ce n’est qu’en se faisant violence qu’il retournera auprès de ses semblables. Mais ceux-ci, incapables d’imaginer ce qui lui est arrivé, le recevront très mal et refuseront de le croire : « Ne le tueront-ils pas ? ».

Cela ne vous rappelle rien ?