MENACES SUR LA SANTÉ

Les vérités scientifiques ignorées ou censurées par les medias et les réseaux sociaux

On leur a dit que les vaccins allaient les protéger de la covid-19. Mais il n’en est rien, avec les nouveaux variants qui ne cessent d’apparaître, ainsi qu’expliqué entre autres dans cet article récent de la revue Cell

Ils ont cru, qu’étant vaccinés ils seraient déconfinés et ne seraient plus obligés de porter un masque et de respecter les mesures de « distanciation sociale». Mais il n’en est rien, ainsi que l’a confirmé un récent arrêt du Conseil d’État

Ils pensaient qu’ils pourraient voyager, prendre l’avion, grâce au passeport vaccinal. Oui peut-être, quoique la perspective en soit encore assez lointaine, mais en tous cas à leur risques et périls : même vacciné ce n’est guère prudent d’être assis à côté d’un autre passager porteur éventuel de nouveaux variants résistants aux vaccins…

On leur a fait croire que les vaccins étaient sans danger, mais il n’en est rien, malgré les dénégations des autorités de sante. Les morts et les effets secondaires graves sont bien plus fréquents qu’avec n’importe quel autre vaccin. Voir par exemple cet article récent de « Defender ». Et ceci seulement à court terme, mais qu’en sera-t’il des effets à moyen et long terme ?

Ils ont cru faire un « acte civique » en se faisant vacciner, c’est du moins ce que l’on a essayé de leur faire croire. Mais il n’en est rien non plus, et bien au contraire, ainsi que l’explique le Professeur Jacques Testart, dans ce document que l’on peut trouver sur le site du Criigen. Sans compter que les personnes vaccinées émettent par leur respiration probablement 6 fois plus de virus que les personnes non vaccinées, ainsi que c’est le cas pour le virus de la grippe tel qu’expliqué dans cette étude publiée sur le site de l’Académie des Sciences américaine.

C’est désolant pour eux, ; mais n’auraient-ils pas dû réfléchir un peu et se renseigner avant de se précipiter dans les centres de vaccination ?