MENACES SUR LA SANTÉ

Les vérités scientifiques ignorées ou censurées par les medias et les réseaux sociaux

L’institut de recherche Salk aux USA a récemment diffusé un communiqué concernant une étude qui montre clairement que la protéine Spike suscite dans le corps une activité de coagulation endommageant les tissus epithéliaux (communiqué ici )

L’institut Salk est une institution des plus crédibles et les résultats de ces travaux ont été acceptés dans la très sérieuse revue “Circulation Research” de l’American Heart Association ( publication ici )

Cette information est une bombe à retardement, dont peu de gens ont encore pris conscience.

Pourquoi est-ce intéressant ?

On savait jusqu’ici que le virus SARS-COV-2 pouvait endommager les tissus épithéliaux pulmonaires, cardiaques, hépatiques, neurologiques, cutanés, etc, en y produisant de dangereux  caillots sanguins

Mais ce que ce travail a montré c’est que la protéine “Spike” seule de ce virus peut provoquer les mêmes dégats.

Et les chercheurs ayant fait ce travail estiment que les dommages causés ainsi par la protéine Spike aux cellules épithéliales sont plus importants que les bénéfices résultant de la moindre infectivité du virus.

Or la quasi totalité des vaccins en cours d’administration dans le monde entier, sont justement destinés à susciter la production de cette protéine Spike dans le corps…

Vous voyez les dégats en perspective ? des caillots, des caillots, des thomboses…

Mais curieusement personne n’en parle…