MENACES SUR LA SANTÉ

Les vérités scientifiques ignorées ou censurées par les medias et les réseaux sociaux

La France est maintenant divisée en deux camps irréconciliables, les pro masques et les anti masques.

Cela n’a rien de rationnel, puisqu’il n’y a aucun fondement scientifique réel au port – ou au non-port – du masque.

C’est donc une sorte de guerre de religions inepte, mais bien révélatrice du caractère des uns et des autres. Voici ce qu’en dit Michel Dogna  dans un article récent de son blog :

Le PRO masque

  • Il se sent plus en sécurité avec un masque.
  • Il a même une certaine fierté civique à porter le masque.
  • Il considère les anti-masques comme de dangereux irresponsables.
  • Il pense même que les dissidents du masque sont des ennemis potentiels.
  • Il a très peur de la maladie et du Covid en particulier.
  • Il ne remet pas en question des habitudes alimentaires toxiques.
  • Il ne fait pas confiance à la sagesse de son corps.
  • Il fait confiance totale à la médecine officielle.
  • Il est addict à la télé et en fait sa référence absolue.
  • Il obéit aveuglément aux injonctions officielles.
  • Il rejette tout ce qui ne correspond pas aux allégations de la télé.
  • Il n’a aucun sens critique face aux lois intolérables.
  • Il compte sur l’assistanat protecteur du gouvernement.
  • Il ne cherche pas à se renseigner sur des sites d’Internet.
  • Il n’essaye pas de faire le point par lui-même.
  • Il sélectionne surtout les infos qui lui font peur.
  • Il ne condamne pas les incohérences du système et les excuse.
  • Il écoute religieusement les menteurs corrompus par les labos.
  • Il se détourne des sommités médicales de valeur et indépendantes.
  • Il refuse d’admettre les résultats des remèdes interdits.
  • Il pense être un acte civique de dénoncer les insoumis du masque aux autorités.
  • Il pense que le gouvernement lui veut du bien.

 

L’ANTI masque

  • Il respecte la liberté de croyance et d’option des PRO masques.
  • Il n’a pas peur de la maladie et du Covid en particulier.
  • Il fait confiance à l’intelligence de son corps.
  • Il entretient ses défenses naturelles par une alimentation la plus saine possible.
  • Il consomme de préférence des remèdes alternatifs naturels non dangereux.
  • Il refuse toute proposition ou allégation illogique.
  • Il opte pour des comportements cohérents même à contrecourant.
  • Il peut être entièrement autonome et non assisté.
  • Il ne s’occupe pas de la télé et ne tient pas compte de ce qu’on y dit.
  • Il se renseigne sur de nombreux sites Internet de ré-information.
  • Il confronte les données les mieux documentées.
  • Il réfléchit par lui-même.
  • Il ne se réfère qu’à des professionnels non sponsorisés par des labos.
  • Il prête surtout attention à ceux qui n’ont pas accès aux grands médias.
  • Il est attentif aux alerteurs persécutés.
  • Il suit ses instincts de conservation.
  • Il affirme être le protecteur attitré de ses enfants.
  • Il refuse de livrer ses enfants à des règlementations irresponsables.
  • Il est farouchement contre toute obligation sanitaire suspecte.
  • Il n’a pas peur de s’afficher insoumis face à la privation arbitraire des libertés.
  • Il interprète le port du masque comme un signe de soumission d’esclaves.
  • Il pense que les autorités ne lui veulent pas du bien.